Le Nigeria, une vraie guerre de religion

بتاريخ : 26-06-1432 الموافق May 30 2011 10:47:22
عدد الزيارات : 256

Ce qui se passe au Nigeria est une flagrante accusation de la double ingérence  politico-vaticane, ou si l'on veut plus clairement, de l'intrusion infâme de la politique de l'Occident chrétien et du Vatican, pour installer des régimes vassaux, pour usurper les matières premières, et pour évangéliser le pays. Ainsi clairement dit, le lecteur pourra mieux comprendre ce qui se déroule sur un des théâtres les plus émiettés et les plus ensanglantés.
 
Le silence qui a plané dans les médias en général, et surtout européens et français en particulier, lors des dernières émeutes qui eurent lieu il y a à peine quelques semaines, le 20 janvier dernier, à Jos, la capitale de l'Etat de Plateau, est fort révélateur. Car ces émeutes qui provoquèrent la mort de 465 personnes, révèle une autre accusation et une autre preuve que c'est une guerre de religion qui est en cours. Les chiffres mêmes sont accusateurs, puisque 400 de ces morts tués de sang froid étaient des musulmans, et 65 des chrétiens. Le même pourcentage presque se trouve parmi les 1000 blessés, quant aux 20.000 déplacés c'étaient des musulmans qui ne cessent d'être traqués par les milices chrétiennes. Cela ne cesse de se répéter depuis septembre 2001, en laissant plus d'un millier de morts, et 700 autres en 2008, l'énorme majorité étant des musulmans. Human Rights Watch avance que 13.500 personnes ont trouvé la mort dans ces confrontations depuis 1999.
 
La dernière décennie a connu plusieurs affrontements entre chrétiens et musulmans, qui commence d'habitude lorsqu'un chrétien critique ou blasphème de Qur'ân ou qu'il s'empare d'un propriété musulmane. La raison de ces dernières émeutes reviens au quasi traditionnel motif qui se perpétue actuellement dans tous les pays à minorité chrétienne : un chrétien qui provoque la situation en commençant par s'emparer injustement d'une maison, d'une propriété ou d'un terrain d'un musulman. Dès que ce dernier commence la défense de sa propriété, éclate la bagarre qui, en générale, est prévue d'avance par les chrétiens, soutenus partout par l'ingérence vaticane à travers toutes les églises présentes sur places et tous leurs adeptes, qui ont reçu l'ordre tous deux, depuis Vatican II, de participer à l'évangélisation du monde. C'est-à-dire à l'éradication de l'Islam et des musulmans.
 
Durant les affrontassions de cette décennie eut lieu aussi l'injuste et frauduleuse intervention des chrétiens, minoritaires, pour changer la Constitution d'un Etat de confession musulmane. A rappeler qu'en 1987 s'était formé un Conseil Religieux  Consultatif, composé de 12 membres musulmans et de 12 membres chrétiens, alors que ceux-ci sont des minorités, quel que soit leur taux ! (Les statistiques les précisant de 10 à 25 % des habitants). A noter que le Pape Jean-Paul II avait visité le Nigeria en 1982, l'année au cours de laquelle fut créé le Solidarnosc en Pologne pour commencer le démantèlement de l'ex-Union Soviétique, prônant en mains et dans ses discours le fameux et fallacieux texte de Nostra Aetate. Un des fameux Textes décrété à Vatican II, le long duquel l'église s'ingénie à éloigner triplement l'Islam, en le mettant parmi les religions de l'Asie, en biffant la descendance des musulmans d'Abraham, et en imposant l'évangélisation du monde.
 
Pour revenir au Nigeria, où le niveau de la plus part des nigériens a dégénéré à un niveau bien en dessous du seuil de la pauvreté absolue ou de la dignité humaine, pays qui comprend la plus grande population de l'Afrique avec ses 150 millions d'habitants, il a le pétrole comme principal pivot des revenus fédéraux et 98 % des recettes à l'exportation. Première donnée à le classer comme proie à s'en emparer !
 
En marge du secteur pétrolier se trouvent d'importants gisements de gaz naturel ; des réserves de houilles, charbon bitumineux, le plus important du continent ; des gisements de colombite, du fer, du zinc, de l'étain, de l'or, de la pierre à chaux et du marbre ; et surtout des gisements d'uranium, dont l'énergie est plus d'un million de fois supérieure à celle des combustibles fossiles pour une masse équivalente. Ce qui fait que l'uranium est la principale matière première utilisée par l'industrie nucléaire. A prendre en considération aussi que le Nigeria est le troisième producteur mondial d'uranium, et que la richesse de ses ressources naturelles le place comme deuxième puissance sub-saharienne derrière l'Afrique su Sud.
 
Ce qui révèle que le vrai problème réside dans cette double configuration : le colonialisme, qui se poursuit à travers les liges et les vassaux installés par le colonisateur avant son départ pour aider à l'usurpation des matières premières ; et l'évangélisation du monde, qui se passe actuellement secondée par les pouvoirs politiques de confession chrétienne et leurs méchants petits vassaux musulmans sur place, qui ne se rendent pas compte du mal qu'ils font subir à leur coreligionnaires ou à leur religion. C'est pourquoi le Nigeria représente un cas à part ou un cas d'école sur les diverses manières de dilapider les fonds publics.
 
Depuis l'indépendance en 1960, le pays a été réparti en trois régions au Nord, à l'Ouest et à l'Est, qui se sont subdivisés en plusieurs gouvernorats, il a connu une succession de coups d'Etats, et une alternance de régimes militaires et de gouvernements civiles. En 1976 fut créé l'Etat du Plateau, pour donner foyer à plusieurs groupes ethniques, ses membres sont pour la plupart des chrétiens. Les musulmans, cette grande majorité de citoyens, est traité en tant que citoyens de seconde zone, exclus de nombreux postes de fonctionnaires, placés sous le poids de pseudo quotas et à des frais d'inscription beaucoup plus élevés dans les universités.
 
En 1963 fut formée l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA), qui a fonctionné jusqu'en 2002, date où elle fut dissoute pour être remplacée par l'Union Africaine, dont la grande majorité sont des Francs-maçons. L'objectif de l'Organisation était de promouvoir l'unité et la solidarité des Etats africains, faire acte de voix collective, et l'éradication du colonialisme, le respect des frontières, de la souveraineté, et la non-ingérence dans les affaires intérieures... Au moment de sa dissolution 53 des 54 pays africains étaient membres. Le Maroc avait quitté l'Organisation en 1985 après l'admission, en 1982, du Sahara occidental.
 
Depuis l'indépendance aussi, l'Etat nigérien ne fait que renforcer une distinction héritée des colonisateurs britanniques, donnant aux groupes ethniques chrétiens le statut d'indigènes, de vrais habitants du pays, tout en maintenant les musulmans à distance de ce titre, alors qu'ils en fait majoritaires, que l'Islam et les musulmans s'y trouvent depuis de longs siècles, tandis que le christianisme ne commença à s'implanter qu'à la moitié du XIX° siècle, avec d'anciens esclaves venus d'Amérique, accompagnant des catéchistes anglicans et méthodistes. En 1844 Henry Townsend fonda la première mission anglicane au nord de Lagos. Les missionnaires catholiques arrivèrent presque deux décades plus tard. Actuellement le christianisme représente de 10 à 25 % des habitants, comme disent les statistiques, et dépendent d'une multiplicité d'églises.
 
A la suite des émeutes survenues en 2004, le gouverneur alors en poste, un chrétien nommé Joshua Dariyé,  s'était montré on ne peut plus raciste, puisqu'il dit haut et fort "Jos appartient aux indigènes (c'est-à-dire aux chrétiens). Tous les Hausa (les musulmans) sont des colons, qu'ils le veulent ou non. Ils vivent avec nous, mais cela ne change en rien à l'équation propriétaire-locataire. Quand le locataire crée des problèmes, on lui donne son congé" !
 
Il suffit de regarder la vidéo des dernières émeutes, du 20 janvier, pour voir comment le commandant chrétien donna l'ordre à ses ouailles, à sa milice chrétienne, pour abattre les musulmans, ramassé en groupe sous l'arme, pour les tuer de sang froid en se donnant en spectacle pour être filmé, ne craignant aucune accusation ou la moindre charge puisqu'ils sont protégés jusqu'au sommet de la hiérarchie chrétienne !
 
Le rôle infâme de l'Eglise et son intervention meurtrière dans le Rwanda, où des pères et des sœurs s'avérèrent être des incendiaires, en attisant les flammes dans des hangars fermés, pleins d'africains réfugiés, révèle et prouve à la fois que le même scénario se perpétue un peu partout. De même, il suffit de penser au dernier Synode sur l'Afrique qui ne visait en réalité que les ressources minières africaines qui valent 46.200 milliards de dollars, tel que l'assure une des interventions présentées. Ni de s'étonner de voir que l'Eglise annonce comme conclusion finale de ce Synode qu'elle "cherchera à instituer dans les différentes nations du continent un système de formation dans la gestion des ressources naturelles" …
 
Il est bien révélateur de voir les nouveaux dirigeants de ce tout récent coup d'Etat d'hier, qui se donnèrent comme nom : "Le Haut Conseil pour le retour de la Démocratie" commencer par l'arrêt de la Constitution, qui faisait légèrement cas des musulmans. Quant à la fameuse démocratie, rien que le nom, il suscite les macabres massacres qui eurent et ont toujours lieu en son nom, massacres qui éliminèrent plus de dix millions de musulmans en Afghanistan, en Iraq, en Palestine et un peu partout en Afrique…
 
Il est triste et décevant à la fois de voir à quel point toutes ces institutions chrétiennes, politiques ou vaticanes, chanter à l'unisson pour usurper l'Afrique, éradiquer l'Islam et les musulmans, usant de tout ce qu'on peut et ne peut imaginer pour arriver à terme de leur mission, alors que les quelques honnêtes personnes de l'Occident chrétiens et l'immense majorité des musulmans dénoncent ou observent en silence, sans pouvoir agir efficacement. N'est-il pas temps au moins que la jeunesse du monde, se réveille et prenne part à l'action au lieu de se laisser emporter par le désespoir ou faire le jeu de ces usurpateurs faiseurs de complot et de génocides ?
 
20 février 2010 



اضفها لمفضلتك بالموقع Twitter Facebook MySpace Digg Delicious
التعليقات








الهجري <=> الميلادي
يومشهرسنة

هجري
ميلادي


مثال:9665123456789
اكتب رقم جوالك




اكتب اميلك